Alors vous avez rĂ©ussi ? Vous n’avez plus d’erreurs dans la console ? 😀

Je vous propose tout de mĂȘme une correction, afin que nous ayons la mĂȘme base pour la suite. Recopiez donc le code donnĂ©e en ressource de la vidĂ©o, puis analysons l’ensemble.

Voici ce qui a été modifié, par rapport au composant qui affichait simplement « Hello, World !« :

  • Trois importations supplĂ©mentaires: importation de l’interface OnInit, rĂ©cupĂ©ration du modĂšle reprĂ©sentant un PokĂ©mon, afin de pouvoir typer nos variables, et ajout de la constante POKEMONS, qui contient les donnĂ©es de diffĂ©rents PokĂ©mons.
  • Modification du template: en mettant PokĂ©mons comme titre, Ă  la place de « Hello, World ! ».
  • DĂ©claration d’une nouvelle propriĂ©tĂ©: pokemons qui doit contenir la liste des PokĂ©mons Ă  afficher Ă  l’utilisateur.
  • La mĂ©thode d’initialisation ngOnInit: qui a pour fonction d’initialiser la propriĂ©tĂ© pokemons du composant avec les valeurs importĂ©es depuis mock-pokemons.ts.
  • La mĂ©thode selectedPokemon: qui permet d’afficher dans la console le nom du PokĂ©mon sĂ©lectionnĂ© par l’utilisateur.

Nous voici avec un composant presque prĂȘt, mais il lui manque encore une chose pour pouvoir fonctionner. C’est pourquoi nous ajouterons un template Ă  notre composant dans le prochain chapitre !

Pour l’instant, ce composant ne fait rien d’autre que d’afficher un titre, nous devons le coupler Ă  un template pour avoir un ensemble fonctionnel !

26. Conclusion

Laisser un commentaire